10 musiques qui célèbrent la Femme haïtienne

C’est le mois de la Femme. Je dois avouer que je n’ai pas été très active ces derniers temps, mais cela n’a pas empêché mon mur de se voir inonder de toutes sortes de statuts liés à la condition de la femme. Des statuts remplis de colère, d’autres de sagesse, d’autres d’humour, d’autres parce que, bon il fallait poster quelque chose. Et d’autres finalement remplis d’espoir. Les combats de la femme, c’est un sujet pour moi aussi important que délicat; et je crains que malgré toute ma bonne volonté, je ne fasse partie de ceux qui se laissent emporter. Cependant j’ai voulu changer. Dernièrement je discutais avec une de mes amies à propos de la chanson « Benyen m’ »  du groupe Harmonik. Tout Haïtien qui se respecte s’est déjà questionné sur la connotation un peu sexuelle de cette musique au rythme tellement entrainant. Mais voila, mon public n’est pas haïtien dans sa totalité et certains d’entre vous connaissent très peu de cette culture si enrichissante qui m’a nourrie depuis ma plus tendre enfance. Certains d’entre vous n’ont jamais dansé le Konpa, certains n’ont jamais su la place centrale de la femme dans la musique haïtienne. Il fallait y remédier. Du coup, j’ai eu la bonne idée d’écrire un article dans lequel je partagerais avec vous 10 chansons haïtiennes tous types confondus, qui célébreraient la femme haïtienne.

10. Choucoune: texte de Oswald Durand

Je pense que la première fois que j’ai été introduite à ce texte d’Oswald Durand, je devais avoir 9 ans. J’avais un professeur de langue Créole, très passionné qui a su nous communiquer ce même enthousiasme. Le texte publié dans le recueil de poèmes «  Rires et pleurs » en 1896 et mis en musique par Michel Mauléart Monton, raconte l’histoire d’amour entre Oswald et Choucoune, une belle jeune fille aux yeux « klere pase chandèl » et aux « tete doubout » ¹, qui finalement va abandonner Oswald pour un autre, un « ptit » blanc a la barbe rouge et au visage « ròz: rose  ». Choucoune a sans doute été malhonnête envers Oswald, mais elle reste quand même une « badass » dans la littérature haïtienne.

9. Fanm sa move : Carimi ft Mikaben

Ai-je précisé que je partageais des chansons que j’aimais bien ? Je veux dire, une autre personne pourrait faire une autre liste mais on ne peut pas exclure cette chanson de Mika Ben ft Carimi. Qu’a t-elle de spécial, mis à part un rythme entrainant ? Juste qu’elle décrit la femme haïtienne dans toute sa beauté. Je dois avouer que cette chanson ne célèbre que la beauté physique de la femme haïtienne « Bout anba l’ move, anlè li se pa pale » ². Et je sais qu’on est bien plus que ça. Mais rien que parce que Mikaben et Carimi ce sont nos chouchous on leur pardonnera cet oubli.

Parole de fanm sa move

8. Pou Manman : Ritchie, Zenglen

Cette musique est sans nul doute parmi mes 5 chansons haïtiennes préférées de tous les temps. Je m’exprime comme un enfant. Je m’excite à ce point dès que je dois parler de cette chanson que je considère un peu comme un chef d’oeuvre. Elle ne parle pas seulement de la femme haïtienne, elle parle de la mère haïtienne. La mélodie dégage une mélancolie, mais la femme, la mère n’a jamais été aussi bien représentée qu’à travers ce texte.

Parole de Pou manman 

7. Fanmalite : Harmonik

Je ne pense pas que j’exagère si je confère à Harmonik le titre de groupe le plus féministe d’Haiti. Au début de cet article je parlais de benyen m‘. Mais je pense que ce serait bien reducteur de ne citer que ce titre. Harmonik fait partie de ces groupes musicaux (en grande partie composés d’hommes en Haiti. Mais ceci est un autre sujet) qui ne voient pas la femme comme un objet mais comme égale à l’homme. Pourquoi la femme ne pourrait pas « benyen: baigner » son mec ? Pourquoi si elle est l’amie d’un homme, la société devrait automatiquement la considérer comme l’amante de celui-ci ? (ref au texte de Zanmi, de Nickenson Prud’homme). Fanmalite ne déroge pas à cette règle. C’est un mélange entre les mots « fanm = Femme » et « mantalite=mentalité» . Dans cette chanson, le groupe nous invite à changer la façon dont nous représentons la femme. Ce titre combat directement le double standard qui confère à l’homme haïtien le statut de héros et à la femme haïtienne celui de catin quand parfois elle ne fait même pas le quart de ce que ose faire l’homme. Il faut changer notre « fanmalite » et respecter la femme comme il se doit.

6. Vrè Fanm Kreyol : Barikad crew

Il fut un temps, Barikad Crew était la référence en terme de Rap Kreyòl. Je crois que les membres du groupe avaient tout compris lorsqu’ils avaient sorti ce titre. VFK= Vraie Femme Créole, c’est cette chanson dans laquelle chacun des membres du groupe énumère les qualités qui selon lui font la VFK et ce qu’ils attendent de celle-ci. A chacun ses préférences en terme d’attirance physique, n’empêche, on s’est toute à un moment donné autoproclamée VFK.

5. sekrè a : Tifane

Sekrè fanm kreyòl la : le secret de la femme créole. Cette musique est toute une épopée. Tifane part à la conquête d’elle-meme. Elle commence le son par cette phrase «chèche konnen sa mwen reprezante»³ qui prend toute sa valeur lorsque par la suite elle annonce qu’elle a trouvé le secret de la femme créole. Ce titre est un hymne à la femme forte. Celle qui n’a pas peur d’aller au combat, de se battre, de souffrir mais de quand meme se relever. La femme créole est sans pareil. C’est peut-être ça le secret.

Parole de sekrè a

4. Chokola: Alan Cavé

Je sais qu’Alan Cavé est connu à l’échelle internationale, pour avoir entendu mes camarades de classe français chanter « se pa pou dat » alors qu’ils ne connaissaient pas la signification de ces mots. Mais ce que vous ne savez pas c’est qu’Alan est le prince du Konpa Love. Certes, ses textes sont écrits par son père, le célèbre écrivain Syto Cavé, mais  Alan doit avoir créé plus de couples que Cupidon lui-même tant il a de chansons d’amour à son actif. Cependant, la chanson qui a donné à Alan Cavé sa place dans ce classement est Chokola. Tout simplement parce qu’il fut le premier à chanter la femme couleur ébène. Celle à la peau si foncée qu’elle te donne envie de la croquer, comme du chocolat, matin, midi et soir. You Go Alan.

Parole de Chokola

3. Amandine : Emeline Michel

Pourquoi Amandine est dans ce classement ? Pendant longtemps je me suis identifiée à Amandine. Amandine, c’est le symbole de la réussite auquel on aspire toutes mais sans vraiment le vouloir. Parce qu’Amandine est la réussite professionnelle mais l’échec en amour. Comme le dit si Bien Emeline, «elle a tout ce qu’il faut, mais elle est toute seule». Donc ce son caractérise la femme indépendante qui réussit dans sa vie, mais dont le succès effraie les hommes. En Haiti, très peu de femmes occupent des postes haut placés. Et très peu profitent sans gêne du fruit de leur travail. Dans une société toujours prête à critiquer, cette chanson est dédiée à toutes ces Amandine;  sachez que vous n’êtes pas si seules après tout.

Parole de Amandine 

2. Nou se Fanm : Djalanta Moise

Parce que Djalanta c’est mon chouchou. Parce que la première fois que j’ai entendu ce son, des larmes m’ont échappé. Parce que si j’avais encore 18 ans et que je savais chanter, j’aurais surement fait une chanson sur la femme, moi aussi. Parce que «chak kalite ki lakay li, ansanm se on liv pwezi» ¹ c’est la chose la plus poétique que j’ai entendue depuis un bon moment. Parce que Nou se fanm signifie nous sommes toutes des femmes et qu’au fond nous sommes Tous des femmes. Parce que je suis une femme.

1. Fanm peyi m’ : Ansy Dérose

Ansy Dérose est l’un des pionniers de la musique haïtienne et fanm peyi m’ est l’un des textes les plus complets qui parlent de la femme haïtienne. Il a su regrouper dans un tout la femme haitienne sans pour autant négliger son caractère diverse et unique. C’est comme si cette musique était destinée à L’Haïtienne et rien qu’à elle. Ah ! Quand j’y pense, c’est bien le cas.

Parole de Fanm peyi m’

Photo credit: Emmanuel Charles 

1- Klere pase Chandèl: qui s’illumine plus que la bougie /Tete doubout: aux seins mandarine

2-Bout anba l’ move, anlè li se pa pale : elle est canon de la tête aux pieds. 

3-chèche konnen sa mwen reprezante: Je cherche à savoir ce que  je représente 

1- chak kalite ki lakay li, ansanm se on liv pwezi: chacune de ses qualités, à elle seule est un recueil de poèmes. 

Regarder mon mini documentaire: women through our eyes

Publicités

4 réflexions sur “10 musiques qui célèbrent la Femme haïtienne

  1. sou 10 saw site la yo au moins 6 c muzik pam yo. mw kontan kew bay Richie ak Nicky respect yo nan sans sa.
    epi pou muzik Djalanta an, mw pat janm k suspann tande li lem t fek genyen li. medam yo dechire muzik lan, spesyalman denye moun ki chante an.lol
    elles ont rassuré!
    Good job!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s