Un 18 mai à Bruxelles

#wendelleinbrussels

IMG_6073

Aujourd’hui est le 13 juin et je viens de remarquer à quel point le mois a déjà été entamé. Clairement j’ai du rater le tournant à la fin du mois de mai, et celui-ci est passé tellement vite. C’est vrai que je n’ai pas été super active depuis le début de l’année, mais je dois avouer que dans ma vie, il y a eu beaucoup de chamboulements, du coup, maintenant que je prends un peu ma retraite bien méritée, je me rends compte du nombre de choses que j’ai à vous dire. Tout d’abord on peut commencer par mon voyage à Bruxelles.

Ce voyage est spécial pour moi dans la mesure où il représente mon premier voyage officiel. Je dis officiel, parce que votre amie, i-e moi, a été invitée par l’Ambassade d’Haïti à Bruxelles. J’essaie de rendre cet article le plus sérieux que possible mais mon enthousiasme me trahit un peu.

Alors j’ai pris la route, avec mon amie Kenia-lie, qui bien sur m’accompagne dans toutes mes aventures ( vous devriez faire un tour sur son blog Joyfull-lie, pour la version gastronomique de ce voyage), et de Deborah du blog Deborah M Paris. Ce fut un long voyage pour 3 jours de folie, dans Bruxelles, la Capitale de l’Europe.

IMG_5387.jpg

Mise en contexte

Le 18 mai représente l’une des plus importantes dates de l’histoire d’Haiti. C’est la fête de la création du Drapeau, l’un des plus grands symboles de fierté du peuple haïtien et emblème de son indépendance. Du coup, à chaque 18 mai, toutes les représentations diplomatiques célèbrent avec les ressortissants haïtiens et quelques amis d’Haiti. Dans certains endroits, comme à Miami, cette fête prend une grande ampleur. Les activités peuvent durer jusqu’à 2 jours et les haïtiens de toute la Floride et même de tous les états des Etats-unis viennent célébrer ensemble. Cette Année Haiti a célébré ses 213 ans d’indépendance, du coup l’Ambassade d’Haiti à Bruxelles a voulu mettre le paquet.

IMG_6142

La ville de Bruxelles

Bruxelles est une belle ville, au charme ancien. La ville est calme et chaleureuse. Les gens parlent fort dans le métro et te font la conversation dans les bars. Ma visite à Bruxelles englobe la visite de l’Atomium (que je vous raconterai dans un autre article), ces longues balades dans les rues, de jour comme de nuit, et ma fin de soirée dans le bar Jam.

IMG_5312.jpg
L’Atomium 

IMG_6140 (1).jpg

IMG_8927-2-e1496743911423

A Bruxelles, je me suis dit qu’il fallait tout faire, toutes les premières fois:

  • Boire la bière locale,
  • IMG_6067

 

  • Manger des frites locales,
  • Manger la gaufre dans les food Truck ( et je confirme, elle y est meilleure),
  • Et me faire photographier par un photographe professionnel (M. Sebastien Pensis) sur la place du Luxembourg ( je vous en reparlerai dans un autre article).

wendelle theodore Bruxelles

J’ai l’impression d’avoir beaucoup de pain sur la planche.

La cérémonie

Kenia-lie et moi avions reçu notre invitation environ 15 jours à l’avance et du coup, on s’était préparé à cette cérémonie avec beaucoup d’attention. Pour l’occasion j’ai porté une robe vintage que ma maman ( shoutout to my personal stylist ) m’a donné lors de mon séjour en Haiti en décembre dernier et que j’ai accessoirisé avec une pochette Ayizana, bien sur.

Ayizana Girl Wendelle Hello Crepuscule .jpg

La cérémonie devait commencer à  18h, et quand Kenia-lie et moi on arriva, la première chose qu’on remarqua c’est que la foule avait répondu à l’appel. La soirée débuta par une conférence du Chargé d’Affaires et historien S.E M André Daniel Supplice. Celui-ci fit une introduction à l’histoire d’Haïti. Il aborda les grandes lignes de notre histoire, de la période pré-coloniale à la lutte pour l’indépendance. Mon admiration pour cet homme d’histoire ne fit que s’accroitre lorsqu’il permit à l’assemblée de faire une visite de sa collection personnelle. En effet, une sélection de documents historiques haïtiens incluant certaines pièces de la correspondance de Dessalines et de Toussaint Louverture était exposée aux Musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles. Non seulement les invités étaient réceptifs à tout ce que S.E M Supplice avait à dire, mais ils étaient désireux de connaître plus.

IMG_6141.jpg

IMG_5557

IMG_6065

La soirée se termina par une réception. Ce fut le moment pour les invités de faire connaissance, de discuter, mais aussi de questionner l’historien. Plusieurs personnalités bruxelloises et haïtiennes étaient présentes. Et au milieu de toute cette excitation, j’ai eu la possibilité de rencontrer le chanteur haïtien Beethovas Obas. Bon ça n’a rien à voir avec le reste de l’article, mais j’avais quand meme envie de partager ça avec vous.

wendelle Theodore Daniel supplice
Avec le Chargé d’Affaires et historien S.E. M Daniel Supplice 
Wendelle Theodore Beethovas Obasjpg
Avec Beethovas Obas 

Avant de finir cet article, je voulais remercier l’Ambassade d’Haiti à Bruxelles, et plus particulièrement Mme Marie Guerline Janvier, d’avoir rendu cette expérience possible. C’est toujours un plaisir pour moi de voir ma communauté évoluer dans un sens positif, mais surtout d’apporter notre belle culture au monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s