Zoom sur Sebastien Pensis, dans l’art de vivre de son art

Belgique, un 18 mai.

Hello Crepuscule sebastien pensis n

C’est la fête du drapeau haïtien.

sebastien Pensis Hello Crepuscule 18 mai _o

Au Musée des beaux art de Bruxelles, les invités se côtoient amicalement. Ils rient, ils discutent, ils dégustent les petits plats haïtiens que nombre d’entre eux ne connaissaient pas auparavant. Parmi eux, Sebastien Pensis.

Sebastien Pensis Hello Crepuscule1_o

Le jeune photographe circule parmi la foule et prend discrètement des clichés. Le temps de nous prendre en photo, Kenia-lie et moi, on se retrouve le lendemain sur la terrasse d’un petit café près de la place du Luxembourg pour une petite séance de photos improvisée.

IMG_8314

Sebastien Pensis, est à l’aise avec son appareil photo. Et après quelques poses, on comprend vite pourquoi le jeune photographe a du succès dans le milieu de la mode. En effet, le photographe qui a travaillé avec de grands magazines, tels Marie-Claire, Public Magazine, Elle, a le pouvoir de vous diriger et d’apporter son expérience des Runway au modèle le plus inexpérimenté.

wendelle theodore Bruxelles

Au cours de l’entrevue Sebastien, qui est d’origine haïtienne, me confie : « J’ai été bercé par la photo grâce à mon père Pierre Pensis qui, dans les années 70 a été photographe professionnel en Belgique, puis à Barcelone ». Un exemple dont il peut se vanter puisque aujourd’hui, Sebastien travaille pour l’agence artistique, Aurélie Poelvoorde.

Très modeste, celui-ci considère que son parcours est spécial dans la mesure où il ne vit de son art que depuis ces dernières années. Un parcours qui pourtant, rend sa famille et ses amis fiers.

 

Lorsque je le questionne sur ses projets, Sébastien me répond timidement. Parce que oui, même après des années dans le métier, monsieur me confie qu’il est plus à l’aise quand il est devant la caméra que sous les feux de projecteurs. Son message? Essayer d’aller le plus loin que possible dans sa vie professionnelle parce qu’il n’y a rien de plus excitant que de vivre de son art.

Sebastien pensis Hello Crepuscule

C’est la fin du « Fashion Month » et vous avez surement aperçu quelques  clichés du photographe dans certains de vos magazines, ou journaux préférés, mais si vous ne voulez pas manquez le photographe sensation de l’année, vous pouvez suivre toute son actualité ici.

 

Photos Credit: Sebastien Pensis

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s