Les chroniques d’une haïtienne à Paris

Je découvre Paris à la tombée de la nuit. Il n’y a pas de crépuscule, mais la ville est illuminée. Les gens sont vêtus de noir et les murs sont gris. Paris me semble triste.

Publicités

Vivre en Argentine, ce que j’ai appris

Buenos Aires n’est pas exactement ce à quoi je m’attendais. Pas que je sois déçue, loin de là. Je me trouve même assez attirée par ce coté inattendu. Mais je vous avais prévenu dès le début que je me la jouais un peu à la Indiana Jones.

Les chroniques d’une haïtienne en Argentine: La préparation

Pour être franche, je voulais commencer cet article tout en poésie. Mais J’ai à peine le temps de m’assoir et d’écrire cet article. Je suis toute excitée à l’idée que dans quelques jours je vais laisser ma petite routine parisienne pour une nouvelle destination: L’Argentine.